La peinture émail ou enamel

Enamel Humbrol
C'est ce type de peinture que j'utilise le plus fréquemment; mais je vais passer petit à petit à l'acrylique pour les raisons que j'énumérerai plus loin. Les "enamels" se diluent au White spirit, à l'essence "F" ou encore avec des diluants spécifiques mais qui sont plus chers. Ces couleurs peuvent être utilisées au pinceau ou à l'aérographe (certaines marques sont plus adaptées pour l'aéro). Leur pouvoir couvrant est généralement bon et elles sont donc facilement applicables au pinceau ainsi qu'à l'aérographe. Néanmoins, les diluants utilisés (à l'aéro) sont toxiques et sentent très fort. Il est donc nécessaire de travailler dans un milieu très bien aéré et en utilisant un masque de protection. De plus, le nettoyage de l'aéro sera plus fastidieux avec les enamels qu'avec les acryliques. Quelques marques de ce type : Humbrol (la plus connue), Revell, Aeromaster, Modelmaster,...

Les acryliques

Acrylique
Elles peuvent être diluées à l'eau ou à l'alcool (suivant les cas ou les désirs). Pour travailler à l'aéro, il est conseillé d'utiliser de l'eau distillée (pour ne pas retrouver du calcaire ou d'autres impuretés sur votre maquette). Ces peintures sont nettement moins couvrantes que les enamels. Cette caractéristique rend l'application au pinceau compliquée (plusieurs couches sont nécessaires). C'est pourquoi je les ai dans un premier temps évitées. Par contre, elles sont beaucoup plus profitables à l'aérographe :
- les diluants utilisés (eau ou alcool) ont l'avantage de ne pas être odorants et peu nocifs.
- l'aéro se nettoiera beaucoup plus facilement
Quelques marques de ce type : Gunze, Tamiya, Prince August, Aeromaster, Lifecolor (diluer à l'eau!!!),...
Pour la dilution : voir la rubrique aérographe. Au pinceau, les peintures ne seront généralement pas ou peu diluées. Tableau de correspondance des couleurs : Si vous désirez connaître la référence pour une couleur d'une marque par rapport à une autre, allez donc jetez un oeil sur la Boukit ou sur l'IPMS Stockholm (par exemple).

Pour les débutants un conseil n'utilisez pas la peinture Humbrol (et les Enamel en général) tant que vous ne ne maîtrisez pas l'Aero : cette peinture est épaisse, nécessite d'être filtrée sous peine d'avoir l'aéro qui se bouche sans arrêt, elle ne tolère pas les écarts de dilution, sa finesse n'est pas très bonne. Très difficile d'utilisation pour les débutants la peinture Humbrol risque de vous dégoûter de l'Aérographe. Utilisez plutôt la peinture Gunze Sangyo ou à défaut Tamiya (peintures acryliques).

Les Diluants:

Diluants

Eau ou eau plus alcool ( liquide lave glace ) pour les peintures acryliques.
White spirit ou acétone ( attention aux joints toriques, et à votre petite santé!) pour les peintures HUMBROL.

Préparation de la peinture:

Ce chapitre portera sur la pression et la dilution des peintures. Premièrement, plus la peinture sera diluée plus basse pourra être la pression, et plus celle-ci est basse, plus votre trait sera précis et fin. Si votre peinture n'est pas assez diluée, il y aura des crachotis et des projections hors de la zone à peindre voire même, l'aéro se bouchera. 
 
Mais alors, quel pourcentage de diluant faut-il mettre ? Eh bien, cela dépend des marques, des couleurs et des lustres (mat, brillant, satin) et bien sûr de l'effet recherché. Je dilue en moyenne 30 à 50% mes peintures, les couleurs clairs (jaune, blanc,...) sont en général à diluer un peu moins et les peintures brillantes, plus épaisse, à diluer plus.

Vous remarquerez également que plus la peinture sera diluée plus elle sera translucide, il vous faudra alors passer plusieurs couche. Ne la diluez alors tout de même pas excessivement. Par contre, ce fait peut être utilisé afin d'obtenir des effets de patine : salissures, traces d'échappements,... La dilution peu alors aller jusqu'à 80-90%.

Comme vous l'aurez sans doute compris, la dilution n'est pas une notion facile et vous l'assimilerez avec l'habitude ; en bref, la peinture une fois diluée doit avoir la consistance et l'opacité du lait.
Remarques : Une peinture sortant du pot est presque toujours trop épaisse pour l'aéro!
 
Pour peindre une couleur unie, un verni ou un apprêt, utiliser une pression entre 1,5 et 2,5 bars et peignez à une distance d'environ 10cm. Par contre, pour créer un camouflage difficile (mouchetis, "vermicelles", salissures,...), utilisez une pression plus basse (1 bar voire moins) et rapprochez-vous de la maquette. ! Vous pouvez légèrement moduler la pression directement sur un aéro double action, mais la pression sera essentiellement réglée grâce à un manomètre-régulateur dont la plupart des compresseurs disposent.
 
Finalement, si vous parvenez à bien ajuster pression et dilution, vous obtiendrez une peinture fine et lisse et pourrez effectuer des détails compliqués. Cependant ne vous inquiétez point du tout si ces histoires vous dépassent, vous y arriverez avec le temps et l'expérience! Patience!



Cugel le 2010/08/24 08:58
Un très bon diluant pour les acryliques à l'aéro : 50% eau distillée + 50% de liquide lave-vitre alcoolisé. C'est pas cher et en plus cà à le gros avantage de diminuer le temps passé à nettoyer l'aéro en fin de séance ...

Crazydoub le 2009/02/22 21:58
J'essaye de diluer pour avoir la consistance du lait (pour de l'enamel souvent 50%) pour les couleurs claires, elles sont souvent un peu moins diluées.

Kusco le 2009/02/22 21:15
Bonjour, j'utilise des pots Humbrol, et j'aimerais savoir à combien de % de disolution il faut pour du noir (33) ou autre couleurs sombre.Et clair, Merci !


Commentaires par Page
5 - 10 - 20








Vos commentaires seront lus par d'autres visiteurs et seront affichés en page d'accueil.
Merci de bien vouloir soigner la rédaction de vos messages.




Attention, suite aux nombreux spams et messages anonymes, en postant un commentaire,
comme sur un forum,votre ip:54.162.152.232 sera stockée sur notre base de données.
En postant un commentaire, vous recevrez un message à chaque fois qu'un utilisateur y répondra.